Header

Aides Auditives à Ancrage Osseux

Système BAHA, Bone Anchored Hearing Aid

Présentation et fonctionnement

Présentation

L’aide auditive à ancrage osseux peut offrir une solution efficace de réhabilitation du handicap en restaurant l’audition et la qualité de vie de certaines personnes déficientes auditives avec la qualité d’intelligibilité requise. Cette solution peut s’appliquer aux bébés, enfants et adultes.

L’aide auditive à ancrage osseux (de l’anglais Bone Anchored Hearing Aid) appelée aussi prothèse auditive ostéo-intégrée est posée en France, avec l’implant percutané, depuis 1987.
Le principe de ce type d’aide auditive à conduction osseuse consiste en une capture, un traitement et une amplification du signal sonore par une prothèse auditive externe. Le signal sonore est transformé en vibrations par cette prothèse auditive externe pour une transmission par conduction osseuse à la cochlée ipsilatérale (du côté de l’implant) ou controlatérale (du côté opposé à l’oreille déficiente/ sourde).
Ainsi, au lieu de transmettre les sons par voie aérienne comme cela est le cas avec des appareils traditionnels (« contour », « intra »), ce système transmet les sons par l’intermédiaire de l’implant à l’os temporal, puis par voie osseuse aux oreilles internes (cochlées).

Ce système se compose de 2 parties :

Processeur Ponto Pro
Processeur Ponto Pro, Oticon Médical
Processeur Baha® Divino
Processeur Baha® Divino
Processeur Alpha 1 (M)
Processeur Alpha 1 (M), Sophono/Collin Médical
Processeur Baha® porté sur bandeau souple
Processeur Baha® porté sur bandeau souple
Processeur Alpha 1 (S) porté sur bandeau souple
Processeur Alpha 1 (S) porté sur bandeau souple, Sophono/Collin Médical

Pour les jeunes enfants
De nombreux pays ont suivi les recommendations de la FDA, Food and Drug Administration (autorité sanitaire américaine qui autorise et contrôle la mise sur le marché des aliments, de médicaments et prothèses sur le sol américain), qui n’a autorisé l’implantation des enfants qu’à partir de l’âge de 5 ans.
En effet, l’os mastoïdien doit avoir une épaisseur suffisante pour pouvoir accueillir l’implant percutané. D’autre part, le processus d’intégration de l’implant dans l’os (= ostéo-intégration), nécessaire au bon fonctionnement de l’implant percutané, n’est optimal qu’à partir d’un certain âge, avant les os du crâne sont trop « mous ».

En France, l’âge minimum pour l’implantation des enfants dépend du type d’implant :

Pour les jeunes enfants n’ayant pas une maturité osseuse suffisante ou l’âge minimum requis, le processeur de sons peut être fixé sur un bandeau souple. Vous trouverez de plus amples détails sur le port sur bandeau dans la brochure d’Oticon Médical ci-jointe :
Logo PDF

Les différents implants sont détaillés dans la rubrique Les différents types d’implants.
L’implantation est expliquée plus en détails dans la rubrique Parcours type.

Principe de fonctionnement avec un implant percutané (Cochlear, Oticon Médical)

Conduction osseuse des vibrations lors de surdité de transmission ou mixte
Conduction osseuse des vibrations lors de surdité de transmission ou mixte, Cochlear
Conduction osseuse des vibrations lors de surdité unilatérale
Conduction osseuse des vibrations lors de surdité unilatérale, Oticon Médical

Le processeur de sons grâce à son microphone capte les ondes sonores, les traite (éventuellement numérise, amplifie) et les convertit en vibrations.
Le processeur de sons étant clippé sur l'implant percutané, l’implant percutané reçoit alors, directement, les vibrations amplifiées émises par le processeur de sons. Il les envoie, par l’intermédiaire de l’os temporal et à travers les os du crâne, directement aux oreilles internes (cochlées), contournant l'oreille externe et l'oreille moyenne et évitant ainsi le conduit auditif, le tympan, les osselets. Une fois arrivé à la cochlée, le signal reprend le chemin d’une audition normale !

Mode d’action de la conduction osseuse des vibrations :
Les vibrations stimulent l’oreille interne fonctionnelle ipsilatérale dans les cas de surdité de transmission ou mixte et controlatérale dans les cas de surdité unilatérale. Dans ce dernier cas, le cerveau intègrera ces sons pour les interpréter comme une « pseudo-stéréophonie ».
Suivant les pathologies, la stéréophonie pourra être envisagée grâce à une implantation bilatérale.

Principe de fonctionnement avec un implant aimanté sous-cutané (Sophono)

Principe de fonctionnement avec un implant aimanté sous-cutané

Le son (pression acoustique) est transformé par le processeur/vibrateur en une force d’intensité variable. Cette vibration apparait au niveau du disque métallique du processeur et est transmise à la plaque d’appui couplée magnétiquement à l’implant aimanté à ancrage osseux et à l’os cortical. Les vibrations, plus ou moins puissantes suivant la puissance d’aimantation de la plaque d’appui externe, arrivent donc aux oreilles internes (cochlées), en passant par la peau et les tissus mous. Elles contournent l'oreille externe et l'oreille moyenne et évitent ainsi le conduit auditif, le tympan, les osselets. Une fois arrivé à la cochlée, le signal reprend le chemin d’une audition normale !

Le mode d’action de la conduction osseuse des vibrations est identique à celui de l’implant percutané.

Principe de fonctionnement avec un bandeau ou serre-tête de test

Pour les enfants voire les bébés ou les adultes ne désirant pas se faire implanter, le processeur de sons externe peut être clippé/fixé sur un bandeau élastique au niveau « d’un point de contact ». Ce point de contact appuie sur le crâne (suivant le serrage du bandeau) et transmet les vibrations, en passant par la peau et les tissus mous, aux oreilles internes.

Bandeau élastique monaural pour conduction osseuse Alpha 1
Bandeau élastique monaural pour conduction osseuse Alpha 1, Collin Médical

Dans le cas du système Alpha 1 (S) de Sophono, le bandeau contient la plaque d’appui dans un logement conçu à cet effet. Le processeur/vibrateur Alpha 1 s’y attache magnétiquement. Les vibrations de la plaque d’appui sont transmises par conduction osseuse.

Suivant les fabricants, différents modèles de bandeau élastique sont disponibles, par-exemple pour une utilisation monaurale (= implant d’un seul côté) ou binaurale (= implants des deux côtés), adulte ou enfant et de différentes couleurs. Votre audioprothésiste peut vous informer des possibilités exactes suivant le fabricant.

A retenir

Lorsque les vibrations envoyées par le processeur de sons doivent traverser la peau et les tissus mous avant d’atteindre les os du crâne, on note une perte de signal en moyenne de 10 dB par-rapport à l’implant percutané.

Le résultat obtenu avec une aide auditive à conduction osseuse est un son clair, sans distorsion ou parasite souvent liés aux prothèses auditives traditionnelles.
En général, les personnes porteuses de ces aides auditives à ancrage osseux sont moins gênées par les milieux bruyants pour entendre.

Contrairement aux autres implants auditifs, le fait de pouvoir fixer le processeur de sons sur un bandeau élastique ou un serre-tête (spécifique pour le test, il serre plus qu’un bandeau et n’est donc pas agréable pour du long terme !) permet de tester ces systèmes d’aide auditive à ancrage osseux avant d’en adopter éventuellement un et de procéder, si l’âge le permet, à l'implantation chirurgicale !

D’après une étude1 récente sur les surdités unilatérales présentée en octobre 2011, lors du Congrès national de la Société Française d’Oto-Rhino-Laryngologie et de chirurgie de la face et du cou, le coût et le préjudice esthétique restent une des grandes causes de refus du système BAHA.

1 Communication orale du Dimanche 16 octobre 2011, Réhabilitation de la cophose unilatérale par BAHA. Intérêt d’une batterie de tests stéréo-audiométriques pour la sélection des patients.
N. Saroul, Y. Pavier, R. Pastourel, M. Russier, L. Gilain, T. Mom, Service ORL, hôpital Gabriel –Montpied, Clermond-Ferrand
Logo PDF