Header

Aides Auditives à Ancrage Osseux

Système BAHA, Bone Anchored Hearing Aid

Les aides possibles

Lors de l’essai du système d’aide auditive à ancrage osseux et/ou l’établissement du devis, votre audioprothésiste vous informera sur le prix des processeurs et le montant de la prise en charge (Sécurité Sociale, Complémentaire santé / Mutuelles).
Ce n’est pas le rôle de l’audioprothésiste mais son intérêt, selon sa politique commerciale, d’informer ses patients sur les aides possibles en fonction de leur situation personnelle et de leur indiquer éventuellement la démarche à suivre.

Vous trouverez ci-dessous une liste non-exhaustive des aides possibles, les plus répandues. Les demandes d’aides doivent en principe être effectuées avant l’achat du processeur.

Pour les frais restant à la charge du patient, forfait de la Sécurité Sociale et remboursement de Mutuelles complémentaires déduits, la Sécurité Sociale, la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) ou la C.D.E.S. (Commission Départementale d’Education Spécialisée pour les enfants et les personnes de moins de 20 ans), peuvent dans certains cas apporter une aide financière supplémentaire.

En effet :

Pour les salariés du secteur privé travaillant dans de grandes sociétés, certains comités d’entreprises peuvent aussi participer au financement de votre aide auditive à ancrage osseux.
Quant aux salariés de la fonction publique, il existe un fond spécial pour l’insertion des personnes handicapées (fiphfp).
N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre entreprise et/ou d’une assistante sociale !

Le Conseil Général de votre département peut également, dans certains cas, apporter une aide financière.