Header

Aides Auditives à Ancrage Osseux

Système BAHA, Bone Anchored Hearing Aid

FAQ

Cette rubrique s’étoffera en fonction de vos questions.

La pose de l’implant est-elle douloureuse ?

L’implant percutané ou aimanté se pose chirurgicalement sous anesthésie locale ou générale en France. C’est une opération mineure (durée d’anesthésie : 1 heure ou moins en moyenne), effectuée dans de nombreux pays sous anesthésie locale uniquement ! Généralement, les suites opératoires ne sont pas douloureuses ou très peu, des médicaments antidouleur sont systématiquement proposés.

Pour ma part, je n’en ai pas eu besoin mais tout dépend des personnes. Sortie de l’hôpital à J+1 (pilier percutané sous anesthésie générale), nous avons de suite déjeuné au restaurant pour « fêter » l’implantation. Je n’ai ressenti des tiraillements au niveau de la suture que dans la voiture sur le chemin du retour, sur une portion de route en très mauvais état (vibrations).

L’implant percutané gêne-t-il ?

On peut ressentir une gêne au niveau de l’implant et de la cicatrice juste après l’opération mais cela disparaît au fur et à mesure de la cicatrisation, pour se faire généralement oublier par la suite.
Il faut par-contre y penser lorsqu’on se coiffe et le signaler au coiffeur par-exemple !

Pour ma part au bout d’une semaine je pouvais, par-exemple, à nouveau dormir sur mon côté implanté.

Le processeur gêne-t-il ?

Porté sur le pilier :

En principe, on ne « sent » pas le processeur lorsqu’il est clippé sur le pilier. Avec ou sans processeur, la sensation est identique. Il faut juste veiller à ne pas « coincer » de cheveux en clippant le processeur !

Porté sur un bandeau :

Tout dépend du serrage du bandeau,

  • trop serré on peut à la longue ressentir une gêne au niveau de la zone de contact (point d’appui) sur laquelle est clippé le processeur,
  • pas assez serré, les vibrations du processeur peuvent mal se transmettre à la mastoïde et le système perd ainsi de son efficacité.

Maintenu magnétiquement (implant aimanté) :

Tout dépend de la force d’attraction de l’aimant externe choisie,

  • si la rétention est trop forte on peut à la longue ressentir une gêne au niveau de la plaque d’appui sur laquelle est fixé le processeur/vibrateur pouvant entraîner une irritation potentielle de la peau, des démangeaisons. La force de rétention peut être réduite par l’utilisation d’aimants externes plus faibles.
  • avec une force de rétention plus faible, les vibrations se transmettent moins bien à la mastoïde et le système perd ainsi de son efficacité.

Quelle consommation de piles ?

La consommation de piles dépend du modèle du processeur, de son réglage, du bruit ambiant et de la durée d’utilisation quotidienne.

Ainsi, pour un système BAHA ® Divino, porté du réveil au coucher avec le volume réglé en général entre 1 et 1,5 (max. 3), il faut une pile tous les 15-17 jours.

Les colorations, mèches, etc sont-elles possibles avec un pilier percutané ?

A moins d'un avis médical contraire (infection, problème spécifique, etc), faire une coloration ou des mèches dans les cheveux, ne pose pas de soucis. Dans le doute, vous pouvez toujours demander à votre médecin/chirurgien ORL.

Il faut en revanche attendre la cicatrisation complète et ne pas prévoir un rendez-vous chez son coiffeur directement après l'implantation du pilier percutané !

Des personnes plus sensibles peuvent mettre une petite couche de vaseline autour du pilier en guise de protection contre tous ces produits relativement agressifs pour la peau... Par-contre, n'ayant pas de soucis lorsque je fais mes mèches, je n'ai jamais essayé.

BAHA (implant ostéo-intégré) et ostéoporose?

L’aide auditive à ancrage osseux n’est, à proprement parlé, pas contre-indiquée pour les patients atteints d’ostéoporose ; l'ostéoporose ne touchant normalement pas ou très peu les os du crâne. L’implant percutané qui supporte la BAHA est mise en place dans la corticale : il n'y a normalement pas de problème d'ostéo-integration en cas d'ostéoporose sauf éventuellement si les patients sont traités au long court avec des Biphosphonates.

Néanmoins, la qualité de l'os peu être appréciée lors de la pose de l'implant. Une mauvaise qualité d'os peut être une contre-indication à l'implantation car le risque de perte d'implant existe.

Toutefois, si nous nous référons à l'implant dentaire, il n'existe pas à notre connaissance de données pour contre-indiquer l'utilisation d'implants dentaires chez les patients ostéoporotiques, mais un bon ajustement de la technique chirurgicale et une plus longue période de guérison peuvent être envisagés afin de parvenir à l'ostéo-intégration.

Seul le médecin peut définir s'il y a contre indication en fonction de la pathologie exacte.

Ont participé à l’élaboration de cette réponse :

  • Pr. Ch. Debry responsable du service et Dr P. Hemar, Praticien Hospitalier, Service ORL et CCF au CHU de Strasbourg
  • Pr. A. Mudry, médecin-otologiste à Lausanne
  • Mme S. Capelle, Directeur Marketing & Relation Patients Cochlear France
  • Mr B. Valentin, Directeur commercial Oticon Médical